¿Lumpen-queer? ¡Presentes!
"Se podría reunir bajo el nombre de lumpen a todos los que el burgués considera sospechosos, hostiles y peligrosos" (Max Stirner).

Help print "Social Ecology and the Rojava Revolution".

crowdfunder.co.uk/p/social-eco

Dog Section Press [1] is a not-for-profit publisher and distributor of seditious literature, and a worker-owned cooperative.

We aim to keep our own publications affordable, and we distribute books and pamphlets that are inexpensive. We also produce DOPE Magazine [2].

[1]dogsection.org/
[2]dogsection.org/dopeinfo/

It was a long and intense weekend.

We all need to rest and recharge.

Love and solidarity from Dalston.

🖤 💜 🖤 💜

Show thread

Another delicious account of the facts cooked slowly by our friends at Anarchist Federation London.

aflondon.wordpress.com/2022/05

Here you can find more context regarding the ongoing battles around immigration in London and useful links if you live here and want to join the fight for liberation.

Show thread

Yesterday cafe "ended" with people intervening on a Police Immigration Raid.

The Police escalated the situation quickly and arrests have been made.

nitter.net/charmiddle/status/1

An arrestees support rota has started since last night and one more person has been arrested overnight and brought to a different station.

Police is threatening to hold everyone for the full 24 hours.

If you're in London and you can help check this:

nitter.net/GBCLegal/status/152

RDV Rennes | Jardins à defendre ! Appels à fêtes et occupation (15.05.2022) 

via Rennes DTR (https://www.instagram.com/p/CdgVa96Dw3Z/)
-----

Ce dimanche : Jardins à défendre !

➡️ de 14h à 18h : Fête de la Prevalaye, 245 route de St Foix

➡️ le soir : Occupation de l'Îlot U, avenue des préales

---

🌱 DEFENDONS LES TERRES !
- Rennes, jardins à défendre -

Mobilisation ce dimanche contre l'artificialisation des terres et pour des alternatives solidaires.

🐜 Des jardins de la Prevalaye - menacés par le foot business - aux jardins de l'îlot U - expulsables ce lundi - l'appel est lancé pour préserver ces derniers espaces de fraîcheur sur Rennes.

👉 Dernier communiqué de l'îlot U :

"Notre présence sur ce terrain n’est pas un problème.
Ce qui pose problème, au-delà de l’îlot U, c’est la bétonisation et les choix politiques d’urbanisation à Rennes.
Ce qui pose problème c’est l’extension du Stade Rennais sur des terres fertiles, c’est la construction de logements et bureaux en béton dont la durée de vie ne dépasse pas 50 ans à ViaSilva, c’est l’implantation de l’usine Bridor à Liffré.

Nous demandons donc aux élus de publiquement annuler leur décision de destruction des cabanes à partir du 16 mai.

Notre occupation de cette friche comme lieu ouvert, gratuit, d’entraide, d’apprentissage, de calme, de lenteur, de réflexion sur la ville et son aménagement va continuer.
Nous appelons à une veillée l’îlot U le dimanche 15 mai au soir et à continuer d’occuper les cabanes, de jour comme de nuit jusqu’à cette déclaration de non-destruction. Nous serons là pour défendre le lieu en cas de tentative d’expulsion.
Nous vous invitons à nous apporter votre soutien, à nous rejoindre et faire usage du lieu.

Le collectif de la Prévalaye organise un évènement ce dimanche 15 mai à 14h au Jardin À Défendre de la Prévalaye.
Nous vous invitons à nous y retrouver pour jardiner, discuter, s’organiser."

We ask everyone attending to be respectful of others.
We won’t tolerate racist, sexist, homophobic, transphobic and any other discriminatory behaviour.

The Dalston Solidarity Cafe is a space that connects a diversity of collectives, realities and individuals who by sharing their knowledge and experience will be able to offer a range of mutualistic practices. These can help the community to improve our condition and happiness, beyond the “survival mode” today’s society forces us to be in.

Show thread

🔥 3:30 - 4:30pm
Conversation ‘Extractivism and Human Rights abuses in Mexico and Latin America’ with London Mexico Solidarity [londonmexicosolidarity.wordpre] and London Mining Network [londonminingnetwork.org/].

🔥 5:00 - 6:00pm
Film screening of 'Tolvanera' [angelmelgoza.com/portfolio/tol], portraying the struggle of the people of Sonora against one of the largest gold mining companies in the world.

🔥 6:15-7:15pm
Q&A with producers and farmers from Sonora, Mexico.

Show thread

🔥from 2pm onwards

🥙Food & drinks from rescued ingredients ('pay-what-you-can' down to £0)

☕️Craft & Coffee stall by Zapatista Solidarity Network [linktr.ee/zapatistasolidarityn]

🍃Seed bombing stall, come and learn how to make seed bombs with us and take some with you.

🏴Info-shop with zines and stickers

💕Free binders donated by Genderswap [genderswap.org/]

Show thread

Join us on SATURDAY 14th of MAY for another Cafe between 2 and 8pm at Halkevi Kurdish Community Centre (33 Dalston Lane, E8 3DF).

The space is wheelchair accessible (through the Tyssen Street entrance)! 💥

Mobilisation en solidarité pour le droit à l'avortement aux USA ; incluant rdv Rennes ; visuel décrit dans le post, full caps 

MOBILISATIONS EN SOLIDARITÉ POUR LE DROIT À L'AVORTEMENT AUX USA

BORDEAUX : MERCREDI 11 MAI À 18H, CONSULAT DES ETATS-UNIS, ORGANISÉ PAR L'AG FEMINISTE DE GIRONDE

GRENOBLE : SAMEDI 14 MAI À 14H30, PLACE FÉLIX POULAT, ORGANISÉ PAR L'AG FÉMINISTE 38

MONTPELLIER: SAMEDI 14 MAI À 15H, PLACE DE LA COMÉDIE, ORGANISÉ PAR NOUS TOUTES 34

MONTREUIL: VENDREDI 13 MAI À 19H, PLACE DE LA MAIRIE, ORGANISÉ PAR L'ASSEMBLÉE FÉMINISTE DE MONTREUIL

RENNES: VENDREDI 13 MAI À 18H, RÉPUBLIQUE, ORGANISÉ PAR LE PLANNING FAMILIAL 35

STRASBOURG: SAMEDI 14 MAI À 15H PLACE KLEBER, ORGANISÉ PAR LE BRIF

TOURS : VENDREDI 13 MAI À 18H, PLACE JEAN-JAURÈS

Militantisme LGBTQI+/Queer: répression et réappropriation de la violence ; long ; visuels décrits dans le post (1/2) 

REFLEXION EN LIEN AVEC LA CAUSERIE 4

MILITANTISME LGBTQ+/QUEER: REPRESSION ET RÉAPPROPRIATION DE LA VIOLENCE

LE RÉFORMISME ET LE JEU POLITIQUE


la dernière causerie intitulée : « militantisme lgbt : c'est qui et c'est quoi la communauté ? » a été traversé à de nombreuses reprises par la séparation de deux lignes distinctes que nous nommerons réformiste et révolutionnaire. elle s'est traduite dans les discours par une distinction identitaire et politique entre lgbtqia+ d'une part, et tpg/queer de l'autre. du coté réformiste, l'acronyme extensible lgbtqia+ qui

s'enracine dans le premier militantisme homosexuel (dans la période 1890-1930) était porté par des juristes et des médecins dont le but, toujours inchangé aujourd'hui, consiste à alerter élus et médias sur les discriminations, à réclamer auprès de l'etat des droits et de la reconnaissance ainsi qu'une tolérance du monde social.

du côté révolutionnaire, on retrouve invariablement depuis les années 70 et le front homosexuel d'action révolutionnaire, le « retournement du stigmate » c'est à-dire retourner l'insulte en fierté et en sentiment d'appartenance. d'où une proximité avec l'acronyme tpg (transpédégouine), d'où également avec le queer (qui contient cette idée de marginalité, d'inassimilable, de monstrueux).


enfin, une dimension essentielle sépare nos deux lignes. celle de l'intégrité du corps, celle de la mise en jeu de soi, celle du danger et de la violence. si les réformistes mettent en jeu leur corps symbolique (voie de citoyen dans les urnes, présence numéraire en manifestation...), il en va tout autrement de la ligne révolutionnaire. et en effet, le fhar est un exemple dont on ne se départit pas aujourd'hui. se battre contre des fascistes, contre la police, mais aussi contre des discours médicaux, contre des procédures administratives, etc...

la question de la lutte et de la résistance aux situations que l'on nous impose implique obligatoirement, fatalement même, la question de la violence. celle que l'on subit, encore et encore, mais aussi celle que l'on se réapproprie, pour rendre coup sur coup.


une première affinité avec les luttes et les rapports de force se manifeste déjà. en 2022, ces deux lignes sont devenues indépendantes avec leurs histoires, leurs pratiques, leurs discours, leurs horizons. toutefois, cette vision duale doit être avant tout comprise comme une lecture générale qui vient rattacher la spécificité des luttes et du militantisme des minorités sexuelles à l'histoire. la ligne révolutionnaire comme appartenant à la vague mondiale du début des années 70 et s'élevant des quatre coins du monde, la ligne réformiste comme accompagnant l'histoire de la gauche institutionnelle et du droit. il faut par ailleurs reconnaitre que nos lignes se sont déjà croisées et se recroiseront peut-être encore. act up en est un exemple particulièrement significatif.


la ligne réformiste trouve son affinité avec le monde associatif, avec les partis politiques de gauche et surtout avec les institutions. de l'ong internationale à la petite association, du local lgbt municipal (prêté par la mairie) à l'émission de télévision sur le comming out, le militantisme réformiste se résume à la question de la gestion: gestion de l'homophobie (donc plus de police...), gestion de la précarité (donc plus d'encadrement d'insertion sociale), gestion du mal être (psychiatrisation), gestion des inégalités (accorder plus de droit/reconnaissance).


celle-ci devient une confrontation aux normes et aux structures sociales et psychologiques de la société et non plus une prise du pouvoir. la révolution se vit ici et maintenant. la ligne révolutionnaire dont il est question ici (lutte contre l'hégémonie capitaliste construite historiquement sur les inégalités/ la sexualité prise comme un dispositif de pouvoir/ lutte contre la famille, structure de base de la société et entité affective aliénée à la production et à la reproduction/ lutte contre le régime politique qu'est l'hétérosexualité) est inséparable du mouvement révolutionnaire dans son entiereté.


la ligne réformiste est un dialogue avec l'etat et les institutions pour gérer les populations lgbtqia+. l' horizon réformiste se définit donc par une égalité parfaite entre les différentes composantes de la société.

la ligne révolutionnaire elle, trouve son affinité avec les anarchistes et les radicaux. avec mai 68 en france et les années 70 italiennes les mouvements minoritaires (mouvement des femmes, mouvement homosexuel, mouvements des minorités ethniques, indiens métropolitains, groupes de luttes armées, mouvement squat...) se confrontent aux anciennes structures (syndicats, parti communiste, groupes gauchistes de divers tendances) avec pour enjeux une idée nouvelle de la révolution.


il ne s'agira pas ici de faire l'éloge de la ligne révolutionnaire contre la ligne réformiste. si elles ne sont pas dépendantes, elles permettent chacune à l'autre une liberté plus grande, une capacité d'action renouvelé (la ligne réformiste à préparé une situation dans laquelle nous pouvons nous mouvoir, affirmer, attaquer, construire. assumer des rapports de forces. et en retour, elle bénéficie des mesures prises quant à ces rapports de forces, mouvements politiques ou autre...). la question de la ligne réformiste sera toujours celle de ne pas se compromettre, de ne pas devenir le pantin du pouvoir. la question de la ligne révolutionnaire sera celle de la pertinence et de l'ampleur de son action. ces deux écueils devant nous pousser encore à mettre sur pied une véritable stratégie.

We are always looking for veggies but also non-perishable like beans,
rice, flour, spices, oil...

Food donations can be brought to the basement floor in *Halkevi* (33
Dalston Lane) this Thursday and Friday between 10am and 4pm.

Other ingredients we often use are plant-based milk, tea, coffee,
juices, sugar, anything for baking, etc..

The list is non-exhaustive.
Contact us if you have any question.

Show thread

The next Dalston Solidarity Cafe is
this Saturday 14th of May and, as per usual, we need your help!

Contact us if you:
- would like to help on the day;
- would like to help with the food rescuing;
- would like to donate food.

All the food that we cook is vegan and made with rescued ingredients.

*[Comunicado del Sindicato de Inquilinas de Tenerife]*:

Vamos a volver a explicar el caso de las 48 familias de San Isidro, Lean y pongan atención antes de comentar, por favor....
👉🏿Estas familias llegaron a vivir a este edificio hace 10 años y con la autorización del Ayunta-miento al ser personas en situación de vulnerabilidad. Lo único que les dijeron fue que no les podían poner la luz ni el agua al contar la parcela como terreno y no edificio, por lo que se auto gestionaron poniendo bidones de agua y placas solares que pagan ellas mismas. Aquí nadie le ha quitado la casa a nadie, esto era público. No existía esx pobre propietario al que le han ocupado su vivienda.
👉🏿Estas familias invirtieron en el edificio, pues se encontraba en pésimas condiciones. Poco a poco lo hicieron habitable con mucho amor, trabajo, sudor y esfuerzo, con el amparo de las instituciones. Crearon su hogar con la esperanza de quedarse aquí para siempre, y de que el Ayunta-miento los cediera como vivienda social debido a su situación de vulnerabilidad y a lo que habían invertido poco a poco en el.

#Canarias #Tenerife

La impunidad de los distintos Desokupa normaliza el terrorismo inmobiliario "privado". Gozan de la protección y el compadreo de instituciones, poder judicial, medios y fuerzas policiales. Esto explica que hayan surgido centenares en todo el estado: es un negocio suculento.
Anuncios en TV, vallas publicitarias, estadios de fútbol, redes sociales, aeropuertos. Los medios difunden casos basados en falsedades que presentan al okupa como una figura protegida por el sistema judicial. Se genera una alarma social inexistente e instigan desalojos violentos.
Muchos de estos “periodistas” nos piden el contacto de algunas vecinas para “tratar su caso” o grabar un reportaje sobre nuestras comunidades. Nunca aceptamos. A personas no afiliadas las han engañado y puesto frente a los abogados de estos matones y las han destrozado en directo
La administración, en todos sus niveles, les riega con contratos públicos y subvenciones. Lo denunciamos en Canarias y no hubo consecuencias. Podemos Canarias se limitó a sacar un comunicado inocuo, eludiendo toda responsabilidad. PSOE, NC y ASG callan.

#Canarias #Desokupa

Help print "Social Ecology and the Rojava Revolution".

crowdfunder.co.uk/p/social-eco

Dog Section Press [1] is a not-for-profit publisher and distributor of seditious literature, and a worker-owned cooperative.

We aim to keep our own publications affordable, and we distribute books and pamphlets that are inexpensive. We also produce DOPE Magazine [2].

[1]dogsection.org/
[2]dogsection.org/dopeinfo/

Show older
social.coop

A Fediverse instance for people interested in cooperative and collective projects.